English

NewsCréationsOn TourCompagnieContactLiensBiosHybrid Dance TrainingStudio Hybrid

Beatrix//Beatrice

Beatrix//Beatrice

BEATRIX//BEATRICE

Duo Mouvement- Voix
- 2009 -

Deux femmes, deux voix. Deux êtres, deux élans. Deux auteurs, un nom.

Deux danseuses/ chanteuses dans la peau de deux femmes exceptionnelles du siècle passé : Beatrix Potter et Beatrice Potter, l’incontournable auteur de livre pour enfants et fervente militante pour la protection de la nature et la sociologue progressiste et avant-gardiste. Leurs parcours parallèles sont d’autant plus fascinants qu’ils ont traversé les mêmes lieux et la même époque. Toutes deux issues de la haute société anglaise, les Béatrix/ce ont chacune dans leur domaine marqué l’histoire de manière indélébile. Dans leurs journaux intimes, dont l’un était écrit dans une langue imaginaire, les Beatrix/ce révèlent les difficultés, les obstacles et les sentiments contradictoires, que pouvaient éprouver les femmes dans l’Angleterre victorienne. Les qualités de créativité, de curiosité et de persévérance caractéristiques de ces femmes restent encore aujourd’hui essentielles : si la vie et ses défis sont différents, la manière de les aborder est la même : s’engager ! Les deux interprètes mettent en voix et en mouvement la complexité intérieure de ces deux personnalités atypiques.

Distribution

Chorégraphie, Scenographie

Bud Blumenthal

Crée et interprété par

Elena De Vega

et Sylvie Merck

Musique

Georges De Decker

Costumes

Bert Menzel

Lumières

Laurence Halloy

Son

Gael Bertrand

Historique des représentations

3 FEVRIER 2009

7 FEVRIER 2009

Coproduction

Production : Cie Bud Blumenthal / Hybrid. Coproduction : Théâtre de l'Agora, Scene nationale d’Evry et de l’Essonne. Avec l’aide du Ministère de la Communauté Française de Belgique - Service de la danse.

Presse

Bud Blumenthal donne avec Les Entrailles de Narcisse de puissantes variations sur l’image de soi et l’image tout court. Avec une bouleversante et une intense intelligence du mouvement, ce qui, compte tenu de la virtuosité du personnage n’est pas un moindre effort, Bud Blumenthal conduit à se demander ce que signifie l’attrait de la plastique, le goût pour le canon esthétique, sans jamais s’en tenir à une confrontation de l’image ou à la représentation.

Philippe Verrièle - Les Saisons de la danse
1 MAI 2001

© Compagnie Bud Blumenthal / Hybrid ASBL

Design Speculoos - Site Nectilisé